Agence de voyage équitable

Que voir en Tanzanie et à Zanzibar ?

Présentation

La Tanzanie, sa savane infinie et les échanges avec ses habitants : voici un programme auquel nous rêvons tous. Partez en exploration pendant quelques jours lors d'un safari en 4x4 tout équipé, à la rencontre des animaux sauvages peuplant la savane du Roi Lion : des herbivores aux prédateurs, en passant par les centaines d'espèces d'oiseaux. Le décor ? Des praires immenses, des baobabs géants, des forêts d'acacias à perte de vue...

Du parc mythique du Serengeti au Tarangire, en passant par le Cratère du Ngorongoro, chaque moment en Tanzanie mérite d'être savouré pleinement. Ce ne sont pas les locaux qui vous contrediront, à l'image de Gerald, votre guide et bientôt ami, aux côté duquel vous cuisinerez un plat aux couleurs locales.

Dans les petits villages reculés, ce sontles communautés Kuria et Iraqw qui vous attendent. Passez-leur le bonjour de notre part !

________________________________________________________________________________________

Sommaire de ce dossier sur la Tanzanie

1. Que voir en Tanzanie : faire un safari dans le Parc du Serengeti

Au sud du Serengeti, les plaines immenses...

Au nord, entre la rivière Mara et la Vallée du Lobo

Un safari au Serengeti avec notre guide Gerald !

Quand visiter le Parc du Serengeti ?

2. Que voir en Tanzanie : les échanges et les rencontres avec les habitants

Près d'Arusha, chez Gerald et dans un petit village Kuria

Chez Mama Paulo, dans son boma

Dans la ferme caféière de Fausta et Philippo

Une journée auprès des femmes tanzaniennes

Mais au fait, où dort-on en Tanzanie ?

3. Que voir en Tanzanie : un safari dans le Parc du Tarangire

Comment est découpé le parc du Tarangire ?

Quelles sont les principales saisons pour visiter le parc du Tarangire ?

4. Que voir en Tanzanie : ne pas manquer la grande migration des gnous !

Le sud du Serengeti : de décembre à mars

L'ouest du Serengeti : d'avril à mai

En juillet : l'époustouflante traversée de la rivière Mara

De juillet à octobre : un repos bien mérité au Maasai Mara (Kenya)

Consultez l'équipe des Nouvelles Terres pour réaliser votre safari sur-mesure !

5. Que voir en Tanzanie : explorer les abords du Cratère du Ngorongoro

Cet étonnant trésor de nature n'a pas fini de vous étonner !

Une grande biodiversité protégée par les contreforts de la caldeira

Quand se rendre au Cratère du Ngorongoro lors de votre voyage en Tanzanie ?

6. Que voir en Tanzanie : cuisinez aux côtés des locaux !

Première étape : le marché, ses couleurs, ses odeurs !

Aux fourneaux ! Quelques spécialités culinaires tanzaniennes

Pour un peu de douceur, le lait de coco à l'honneur !

7. Que voir en Tanzanie : un trek au Kilimandjaro

Le trek du Kilimandjaro : les deux routes les plus populaires

Le trek du Kilimandjaro : quelques conseils pratiques

Le trek du Kilimandjaro : quand le réaliser ?

8. Que voir en Tanzanie : prolongez le rêve à Zanzibar...

________________________________________________________________________________________

 

1. Que voir en Tanzanie : faire un safari dans le Parc du Serengeti

tanza1.png

Vécu comme un « must » par bien des voyageurs en Tanzanie, le Parc national du Serengeti est, dans tous les cas, un incontournable de votre voyage en Tanzanie. Ses 15 000 km2 de savane abritent le second parc d'Afrique en terme de densité d'animaux sauvages. Cet endroit sera donc parfait pour y réaliser un safari inoubliable !

Ses étendues infinies n'ont d'égal que ses paysages uniques ; ceux qui s'étendent à l’extrême nord de la Tanzanie, entre la Réserve nationale kényane du Maasai Mara et la célèbre zone protégée du Ngorongoro. Créé en 1951, le plus célèbre des parcs tanzaniens a obtenu le titre de Réserve de biosphère en 1981.

tanza2.png

Avant tout célèbre pour sa grande migration des gnous chaque année, il est également possible d'y observer les animaux du Big Five (lions, léopards, éléphants, rhinocéros et buffles). Outre ces espèces emblématiques, les guépards, hyènes et autres zèbres sont également très visibles lors de vos safaris.

Au sud du Serengeti, les plaines immenses...

Comment se repérer dans cette immensité sauvage ?

Partons tout d'abord au sud du Serengeti, pour y découvrir ses plaines ponctuées de kopjes. Ici, vous ne verrez pas (ou très peu!) d'arbres. Il y a des millénaires, les laves de plusieurs volcans, dont celui du Ngorongoro, ont recouvert les sols du sud du parc. Le sol y est donc très fertile mais hélas trop dur pour y voir pousser des arbres. C'est donc le paradis des gnous, des antilopes et des zèbres qui y dégustent de l'herbe fraîche.

Mais au fait, que sont les kopjes ? On en trouve en nombre dans cette partie du Serengeti ! Ce sont de gros rochers de granit formant des promontoires, créant des observatoires privilégiés pour les félins. Nous voici en plein dans la savane du Roi Lion !

tanza3.png

Au nord, entre la rivière Mara et la Vallée du Lobo

Tandis qu'une brousse assez dense domine la partie ouest du parc, le nord, quant à lui, est ponctué de plaines et de collines arborées. La rivière Mara est connue pour ses forts courants.

Dans la Vallée du Lobo s'épanouissent les buffles et les éléphants, appréciant les riches forets environnantes. La région du nord du Serengeti est reculée et préservée : il y a très peu d'hébergements disponibles.

Un safari au Serengeti avec notre guide Gerald !

portrait-of-a-black-man-227316_1920.jpg

En Tanzanie, vous voyagerez en 4x4 tout confort, pleinement équipé pour les safaris. Votre guide Gerald vous accompagnera durant tout le début du séjour afin de trouver les meilleurs chemins pour que vous puissiez voir le maximum d'animaux en safari.

Au Serengeti, vous aurez la chance d'observer des guépards et des léopards, contrairement aux autres parcs du pays. Votre guide vous expliquera que ce sont des animaux très discrets.

Vous avez toujours rêvé d'observer des animaux de près ? Voilà qui sera exaucé... Parmi les millions d'animaux présents au Serengeti, certaines espèces sont menacées. C'est le cas du rhinocéros noir, de l'éléphant, du chien sauvage et du guépard.

lion-565820_1920.jpg

Cet écosystème immensément productif du à la présence, en un seul endroit, de sols volcaniques drainés, de précipitations, d'une géologie unique,... confère au Serengeti la plus forte concentration de prédateurs au monde !

parc national du serengeti.png

Quand visiter le Parc du Serengeti ?

Il est possible de s'y rendre toute l'année. Cependant, la saison sèche est idéale pour se rendre au Serengeti, de fin juin à début septembre.

La grande migration des gnous étant un cycle réalisé chaque année par des centaines d'animaux, il est possible de les observer à différents moments en fonction de la zone traversée (voir le paragraphe consacré).

2. Que voir en Tanzanie : les échanges et les rencontres avec les habitants

Près d'Arusha, chez Gerald et dans un petit village Kuria

dee82bc0-bc52-40ba-a46d-f85f9f9b41bc.jpg

Gerald, votre guide passionné par son pays, vous emmène découvrir sa ville. Pour cette visite, vous aurez le choix de vous déplacer à pied, en vélo ou bien en dala dala (le bus local) !

__________________________________________________________________________________________________________

Aux couleurs locales : à bord du dala-dala !

Rien de tel qu'une petite virée à bord de ce mini-bus pouvant contenir 20 personnes, dans lequel bien souvent on atteint 30 à 35 personnes.
A bord de ce petit bus, tout est bien organisé !
Le guichetier se charge de récolter l'argent de la course auprès des passagers et le navigateur et le conducteur font équipe pour conduire les voyageurs à bon port.
Un excellent moyen de locomotion local pour effectuer de petits trajets, une très bonne excuse pour rencontrer les locaux !

__________________________________________________________________________________________________________

Quel privilège de vous déplacer en compagnie d'un local : il vous révélera ses endroits secrets et vous présentera son marché. Vous y ferez quelques emplettes avant de vous rendre au restaurant tenu par sa maman. Tous ensemble, vous y préparerez et dégusterez un plat typique tanzanien. Pour en savoir + sur la maison d'hôtes de votre guide : cliquez ici !

Cette journée sera également l'occasion de rendre visite aux membres d'une ONG locale qui lutte contre les discriminations faîtes aux albinos. Nous vous invitons à les soutenir si vous le souhaitez, en leur apportant des lunettes de soleil que vous ne mettez plus ainsi que des crèmes solaires avec un indice de protection 50 (non périmées).

Vous rencontrerez la fondatrice, Mama Martha, qui distribue tous ces dons aux albinos afin de protéger leur peau du cancer.

tanza4.png

Chez Mama Paulo, dans son boma

Vous vivrez une immersion de 2 jours dans la communauté Kuria. Nous vous inviterons à une balade dans les fermes et plantations du village en compagnie de votre guide. Plus tard, Mama Paulo vous invite dans son boma (sa maison traditionnelle) pour y rencontrer sa famille.

Vous participerez aux activités quotidiennes qui rythment la vie de Mama Paulo. Il s'agit d'aller chercher de l'eau, de prendre soin du bétail, de préparer le repas... Vous visiterez également son village.
Rien de tel qu'une belle journée comme celle-ci pour en apprendre davantage sur la culture Kuria, rencontrer les villageois et échanger avec eux en toute simplicité.
Votre immersion dans ce village crée des emplois pour les guides et les cuisiniers. Elle rapporte des compléments de revenus au village, notamment pour les familles qui vous accueillent et les petits commerces. Vous le remarquerez bien vite : ici, il n'y a pas de tourisme.

tanza5.png

Dans la ferme caféière de Fausta et Philippo

Bienvenue dans un endroit reculé où l'on cultive le délicieux café tanzanien...
Au détour des conversations, vous en apprendrez davantage sur la culture tanzanienne du café et sur sa fabrication. Le café tanzanien n'aura plus de secret pour vous, de sa récolte à sa torréfaction, jusqu'à sa dégustation !

Une jolie balade d'environ 3 heures (facile) vous attend en suivant, en compagnie de votre guide local. Vous visiterez une colline des environs.

Votre guide vous fournira de précieuses informations concernant les Iraqw, sa tribu. Vous en saurez plus sur l'usage des plantes médicinales, infiniment utiles aux habitants.

tanza6.png

Une journée auprès des femmes tanzaniennes

Pour vos achats de souvenirs, suivez la guide ! Vous serez accompagnés par une femme guide : fait plutôt rare en Tanzanie !

Rien de tel pour vous aiguiller lors de vos achats de produits locaux, artisanaux et responsables dans des coopératives locales, toutes gérées par des femmes.

Vous déjeunerez dans un restaurant solidaire reversant ses bénéfices à une ONG œuvrant auprès des jeunes des rues.

tanza7.png

Ensuite, vous découvrirez une ONG locale au sein de laquelle les femmes vous expliqueront les problématiques auxquelles elles sont confrontées : autonomie financière, excision, etc. Elles vous raconteront comment elles luttent, s'en sortent pour aller de l'avant chaque jour.

Toujours en compagnie de votre guide, direction un marché local pour y voir et sentir les épices, légumes et fruits tanzaniens. Dépaysement garanti !

Mama Mtalo vit dans un village au pied du Kilimanjaro. Elle vous invitera à découvrir son « chez elle », comme un local.

Vous irez tout d'abord au marché afin de préparer tous ensemble un délicieux déjeuner typique. Dans l'après-midi, votre guide vous montrera les plus beaux secrets que renferme la forêt Rau.

Il vous décrira notamment les bienfaits du riz et son importance dans la culture locale. Vous observerez d'autres éléments de faune et de flore qui composent le paysage typique des abords du mythique Kilimanjaro.

Mais au fait, où dort-on en Tanzanie ?

tanza8.png

Après toutes ces journées en compagnie des locaux, les habitants des petits villages Iraqw et Kuria vous inviteront immanquablement à rester au village pour la nuit.

Vous prendrez place dans de petites maisons traditionnelles individuelles à l'intérieur desquelles un lit vous attend. Ils sont entourés d'une moustiquaire. Chaque petite maison est dotée de sa propre salle de bain.

Votre guide Gerald, quant à lui, a imaginé et créé de toutes pièces sa propre maison d'hôtes ! Avec les matériaux locaux, il a tout construit de ses mains. Il vous invitera à visiter son magnifique jardin dont il prend grand soin. Un grand moment de repos et de bonheur vous y attend...

3. Que voir en Tanzanie : un safari dans le Parc du Tarangire

Votre séjour dans le nord de la Tanzanie vous mènera immanquablement vers le Parc national du Tarangire. Son nom provient de la rivière qui le traverse, son artère principale, puisqu'elle est en outre le moyen de subsistance de la faune sauvage des environs.

gene-taylor-JWlY4Z4_mCI-unsplash.jpg

Cette réserve s'est transformée en parc national en 1970, c'est l'un des parcs les plus proches de la ville d'Arusha, la plus grande ville du nord du pays. Sa superficie est de 2 600 km2 et il s'étire tout en longueur. Il est donc bien plus petit que son grand frère le Parc du Serengeti.

Comment est découpé le parc du Tarangire ?

Au nord comme au sud, vous retrouverez la fameuse savane arborée avec ses acacias. Dans la partie nord du parc, ce sont les baobabs centenaires qui dominent : un paysage des plus merveilleux. Au sud, on trouve plutôt des marécages.

Quelles sont les principales saisons pour visiter le parc du Tarangire ?

tanza9.png

Quand vient l'hiver, d'août à octobre, on y observe beaucoup d'herbivores, comme les éléphants venus chercher les nappes souterraines. Ils se regroupent près de la rivière Tarangire. À la saison des pluies, les herbivores sont éparpillés dans tout le parc.

Vous l'aurez compris, ici, vous observerez surtout des éléphants, des impalas, des élands et des phacochères. Quelques félins comme des lions et des guépards rôdent dans les environs, mais globalement en moins grande concentration que dans le parc du Serengeti.

Le parc du Tarangire est également reconnu pour ses centaines d'oiseaux que l'on peut très facilement observer.

Par ailleurs, ne loupez pas la saison des naissances, de décembre à mars ! Signe que l'on peut voyager en toute saison dans ce parc national fascinant.

tanza10.png

4. Que voir en Tanzanie : ne pas manquer la grande migration des gnous !

tanza11.png

Quel plus beau spectacle de la nature que celui de la migration des gnous et des zèbres qui a lieu chaque année au nord de la Tanzanie, à la frontière avec le Kenya ? Une population de 2 millions de gnous et de 300 000 zèbres choisissent ainsi leur lieu de vie en fonction des saisons, en quête d'eau et de nourriture pour eux et leurs petits.

Les troupeaux, d'une longueur de plusieurs dizaines de kilomètres, se déplacent du Sud vers le Nord et marchent quelque 1000 km à chaque cycle.

Le sud du Serengeti : de décembre à mars

joel-herzog-ny_5l4QKBnE-unsplash.jpg

C'est la région de Ndutu, aussi appelé le « berceau de la grande migration », située entre le parc du Serengeti et le Cratère du Ngorongoro, qui voit s'établir quelques milliers de gnous et de zèbres, ainsi que de gazelles broutant l'herbe rase, chaque année.

Cette région faite de grandes plaines sauvages est idéale pour les herbivores, surtout juste après la saison des pluies car ils y trouvent des pâturages succulents... Mais c'est aussi le terrain de chasse privilégié des félins, les lions et autres guépards, qui scrutent l'horizon à la recherche de leurs proies... S'engagent alors des courses effrénées pour la survie. Ces scènes de chasse grandeur nature sont observables lors de vos safaris, si vous avez de la chance !

L'ouest du Serengeti : d'avril à mai

De mars à mai, durant la saison des pluies, le sud du Serengeti offre des plaines de pâturages dont raffolent les herbivores. C'est un environnement de choix pour élever leurs bébés dans de très bonnes conditions.

Afin de poursuivre leur migration vers le nord, les gnous prennent le temps de s'établir quelque temps dans les riches plaines de l'ouest du Serengeti. Ce n'est que fin mai, lorsque la saison des pluies laisse petit à petit place à la saison sèche, que les herbivores se déplacent vers le nord du parc, en quête des rivières et des lacs.

En juillet : l'époustouflante traversée de la rivière Mara

Quelques kilomètres avant la tant attendue arrivée au Maasai Mara, au Kenya, les troupeaux de gnous et de zèbres font face à un grand obstacle : la rivière Mara et ses dizaines de crocodiles affamés !

joel-herzog-o-7BJ-EYeUs-unsplash.jpg

Chaque année, cette traversée de tous les dangers est remarquée par les plus grands photographes et amateurs de safaris. Se joue ici une scène naturelle époustouflante.

De juillet à octobre : un repos bien mérité au Maasai Mara (Kenya)

La migration est maintenant terminée jusqu'à l'année d'après, au rythme du changement de saisons. Les gnous et les zèbres profitent pleinement des grands espaces du Maasai Mara à la frontière tanzanienne avec le Kenya.

tanza12.png

Consultez l'équipe des Nouvelles Terres pour réaliser votre safari sur-mesure !

En fonction de la période de l'année, il vous sera possible d'observer les gnous où qu'ils soient. N'hésitez pas à nous demander un programme sur-mesure pour être sûrs de ne rien rater de cette grande migration annuelle !

Vos safaris en 4x4 tout équipé aux côtés de votre guide francophone vous permettront d'assister à cette grande migration lors de votre voyage en Tanzanie !

5. Que voir en Tanzanie : explorer les abords du Cratère du Ngorongoro

tanza13.png

Vous ne manquerez pas, lors de votre séjour en Tanzanie, de faire un safari dans le fameux Cratère du Ngorongoro dont l'aire de conservation est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO !

Le Cratère est prisé des amateurs de safaris en cela que l'on peut observer, dans un espace plutôt réduit, un très grand nombre de mammifères et d'oiseaux sauvages différents. Nous parlons de « cratère » car il s'agit d'un volcan s'étant effondré sur lui-même, formant une importante caldeira située au cœur de la vallée du Grand Rift.

Cet étonnant trésor de nature n'a pas fini de vous étonner !

maren-brenneke-QSEcvdIA2B0-unsplash.jpg

Fermez les yeux : vous y êtes. Les grands marécages par ici, les lacs, brousses et forêts d'acacias par là, il s'agit d'un des plus beaux panoramas d'Afrique. Vous observerez sans mal les hippopotames et buffles près des points d'eau. C'est sans compter les quelque 400 espèces d'oiseaux peuplant le cratère de novembre à avril. Rendez-vous près du lac Makat où trouvent refuge des colonies entières de flamants roses et noirs.

Une grande biodiversité protégée par les contreforts de la caldeira

info parc ngorongoro.png

Sous vos pieds, 610 mètres de profondeur. Autour de vous, une caldeira de 20 kilomètres de diamètre. Vous voici au cœur d'une biodiversité unique au monde. Elle abrite 25 000 mammifères, dont des hyènes, des lions, des rhinocéros, des zèbres et des gnous.

Pas de panique : votre guide sait parfaitement où aller pour les observer ! Tous ces animaux sont, de surcroît, présents à l'année dans le Cratère du Ngorongoro : les 2 saisons des pluies - de novembre à décembre pour la petite puis de mars à mai pour la mousson - apportent suffisamment d'eau aux arbres pour qu'ils puissent la restituer lors de la saison sèche !

brendan-greenway-IiKPgkCPHhY-unsplash.jpg

Quand se rendre au Cratère du Ngorongoro lors de votre voyage en Tanzanie ?

En résumé, si vous souhaitez impérativement voir les oiseaux migrateurs, privilégiez les mois de novembre à avril. S'il est autant prisé des voyageurs, c'est qu'il est possible d'observer des mammifères toute l'année au Cratère du Ngorongoro !

6. Que voir en Tanzanie : cuisinez aux côtés des locaux !

Bienvenue chez les Tanzaniens ! À l'image de Gerald, votre guide passionné par la cuisine de son pays, vous serez souvent sollicités, lors de vos séjours chez l'habitant, pour mettre la main à la pâte afin de préparer de délicieuses recettes locales tous ensemble !

Première étape : le marché, ses couleurs, ses odeurs !

market-344018_1920.jpg

Rien de tel pour entrer dans le vif du sujet que d'aller faire un tour au marché en compagnie de votre guide. Elle vous expliquera les différents types d'épices locales, vous comprendrez bien vite que l'épice est l'ingrédient principal de chaque plat tanzanien réussi ! On en trouve de toute sorte en Tanzanie, puisque la cuisine du pays a plusieurs influences : indiennes, persanes et arabes.

Au marché, vous trouverez beaucoup de fruits : des oranges, des papayes, des mangues et des ananas par exemple. Goûtez-les, ils ont le double avantage d'être économiques et succulents !

Aux fourneaux ! Quelques spécialités culinaires tanzaniennes

markus-winkler-8U3MxqPEmJI-unsplash.jpg

L'Ugali est l'un des plats les plus emblématiques du pays : il s'agit d'une sorte de polenta à base de farine de maïs, de manioc et de millet, le tout servi avec un condiment en fonction des saisons.

La cuisine tanzanienne, très épicée donc, ne serait rien sans l'élément phare : le riz ! On le retrouve à toutes les sauces. Le Pilau est une spécialité de riz cuit avec de la viande que l'on retrouve surtout sur les littoraux. Le Pilaf est un riz cuit dans de l'huile épicée. Enfin, le Biryani est un riz cuisiné avec un mélange de viandes de mouton et de poulet. Un régal !

Les fameux Samoussas sont également délicieux en Tanzanie. Ce sont des beignets triangulaires souvent cuisinés à base de viande de bœuf.

Pour un peu de fraîcheur, goûtez le Kachumbari, une salade mélangeant des oignons crus, des tomates et bien sûr... des épices ! Pour accompagner la salade, que diriez-vous d'un peu de pain au riz ? Il s'agit du Mkate wa Kumi mina.

Pour un peu de douceur, le lait de coco à l'honneur !

Voici deux desserts délicieux que vous pourrez goûter en Tanzanie : le Mandazi est un beignet de coco typique de la cuisine swahili. Puis, le Kashata est un biscuit également au lait de coco aromatisé à la cannelle... miam !

Pour arroser le tout, n'oubliez surtout pas la bière à la banane, une autre spécialité locale. À consommer avec modération !

7. Que voir en Tanzanie : un trek au Kilimandjaro

kilimanjaro-4436821_1920.jpg

C'est en Tanzanie que se trouve le mythique « toit de l'Afrique », le Kilimandjaro, qui surplombe le pays du haut de ses 5 895 mètres d'altitude. Le « Kili » comme on l'appelle est composé de 3 volcans : le Shira (3 900m), le Mawenzi (5150m) et le Kibo (5895m).

Des hauteurs vertigineuses donc, qui ne sont pas toutes accessibles pour les trekkeurs que nous sommes. En effet, le « trek du Kilimandjaro » concerne en réalité l’ascension jusqu'à l'Uruhu Peak, la « Montagne de la Liberté » en swahili.

Le trek du Kilimandjaro : les deux routes les plus populaires

Lorsque vous vous commencerez à vous intéresser à l'ascension du Kilimandjaro, vous vous rendrez compte qu'il existe une multitude de routes (7, en réalité) qui vous conduiront jusqu'à l'Uhuru Peak. Toutes ne sont pas accessibles pour des trekkeurs débutants ou intermédiaires, notamment parce qu'elles proposent parfois des treks de 90 kilomètres, contre 40 pour les routes « principales ».

La Route Marangu est la plus accessible, la plus rapide et aussi... la plus empruntée par les trekkeurs du monde entier. Elle est confortable : c'est la plus ancienne route jusqu'au sommet, donc elle dispose de plus de refuges tout confort que les autres. Cette route de 36 kilomètres vous demandera 4 jours d'ascension et 2 jours de descente.

kilimanjaro-2412546_1920.jpg

La Route Machamé est en passe de détrôner la précédente dans le cœur des trekkeurs. Elle impose de redescendre par une troisième route, accessible uniquement en descente car elle est trop raide en montée : la Mweka. Cette seconde route est moins fréquentée, car plus longue et plus ardue. Elle ne dispose pas de refuges comme la précédente, on dort souvent dans des campements sans eau ni électricité.

En revanche, au niveau des paysages, rien à voir, cette route est largement plus appréciée pour ses panoramas à couper le souffle... Elle est longue de 40 kilomètres avec un dénivelé positif de 1200 mètres par jour, comptez 6 à 7 jours de marches plus longues que la Route Marangu.

stella-point-4032287_1920.jpg

Le trek du Kilimandjaro : quelques conseils pratiques

Si ces treks sont tous les deux accessibles aux marcheurs débutants, il n'en demeure pas moins qu'un bon marcheur est un marcheur averti ! Voici nos conseils :

  1. Attention au mal aigu des montagnes (MAM). Les altitudes donnent le tournis, au sens figuré... comme au sens propre. Plus l'on monte, plus l'oxygène se raréfie. Notre conseil est donc de s'hydrater énormément, boire au minimum 3 litres d'eau par jour, avant et pendant l'ascension. Il convient également de dormir, le plus possible, afin de reposer votre organisme. Enfin, mangez régulièrement et pour cela, munissez-vous de barres de céréales à grignoter. Une bonne acclimatation (montée progressive) est aussi à prendre en compte.
  2. Consultez un médecin avant de partir afin de contrôler si vous présentez des symptômes vous contre-indiquant de réaliser un trek en altitude.
  3. Ne négligez pas votre équipement. Les écarts de températures entre le jour et la nuit peuvent atteindre les 40 degrés. Au sommet, les températures sont négatives ! Un bonnet ainsi qu'une bonne doudoune sont un vrai plus !
  4. Appuyez-vous sur les conseils de votre guide : il n'y a pas meilleur accompagnateur qu'une personne qui connaît le terrain sur le bout des doigts pour l'avoir expérimenté des dizaines de fois !

Le trek du Kilimandjaro : quand le réaliser ?

Le trek du Kilimandjaro est accessible toute l'année, il n'y a pas de contre-indications ni de périodes spécifiques pour le réaliser. Alors, c'est parti ?

8. Que voir en Tanzanie : prolongez le rêve à Zanzibar...

L'île de Zanzibar dispose de ses propres coutumes et traditions découlant d'une histoire totalement différente de celle de la Tanzanie... Découvrez-la avec nos guides locaux passionnés !

Nous vous proposons des activités à Zanzibar en partenariat avec notre correspondant local. Le respect des habitants ainsi que de leur environnement nous est primordial. C'est pourquoi nous ne vous proposerons pas des activités qui enlèvent les animaux de leur milieu naturel et créent de fausses interactions avec l'Homme.

mango-2881577_1920.jpg

Voici quelques-unes des activités que nous vous proposerons lors de votre séjour à Zanzibar :

  • Une balade historique à Stone Town. Vous déambulerez dans les rues de la capitale de l'île en compagnie d'un guide local. Vous découvrirez ses principaux monuments, irez au marché de Darajani pour y rencontrer les locaux et faire vos emplettes. Vous visiterez aussi le palais de l'ancien Sultan de Zanzibar.
  • Stone Town racontée aux enfants. De manière ludique, laissez notre guide vous accompagner à travers l'histoire mais aussi les contes et légendes de la capitale. Vos enfants participeront à des jeux de recherches dans la ville et rencontreront les enfants locaux !
  • Rencontres avec les artisans de Zanzibar. Vous aurez l'occasion d'en savoir davantage sur l'artisanat à Zanzibar. Laissez vous guider à travers des ateliers de création de bijoux, vêtements, tissus kanga et kikoi, peinture Tinga Tinga... Au fait, comment sont créées les épices vendues au marché ? Vous pourrez faire vos emplettes dans des boutiques responsables et solidaires.
  • Une immersion dans notre spa préféré de Stone Town... À vous de préparer un merveilleux mélange d'huiles précieuses et d'épices biologiques pour créer un gommage exquis et relaxant. Un thé local vous sera proposé à la dégustation. Si vous le souhaitez, vous pourrez même vous faire tatouer au henné (en supplément). Enfin, plongez dans un massage harmonieux...

zanz.png

  • Un petit tour à la ferme aux épices. La vanille, la cannelle, les clous de girofle, la noix de muscade, mais aussi le poivre et la cardamome sont fabriquées localement. Quoi de mieux, pour découvrir les secrets de leur fabrication, que d'aller à la rencontre de ceux qui les produisent ? Une belle visite en compagnie de votre guide vous attend ainsi qu'un déjeuner traditionnel, le tout dans une ambiance de campagne...
  • Une demi-journée à la ferme aux papillons et dans la forêt de Jozani ! Découvrez le mythique Parc National de la baie de Jozani Chwaka ! Il s'agit de la dernière forêt indigène de Zanzibar. Votre guide vous expliquera la faune et la flore qui la composent. Ensuite, direction une belle ferme aux papillons, tenue par des locaux soucieux de les protéger, pour enchanter petits et grands !
  • Découvrez nos excursions d'une demi-journée « à la carte » sur le thème de l'océan, comprenant du snorkeling, la découverte de Chumbe Island, mais aussi la zone protégée de Menai... pour observer des dauphins, si vous avez de la chance !

A très bientôt à Zanzibar ! …

africa-5135407_1920.jpg

Circuits faisant étape à Que voir en Tanzanie et à Zanzibar ?

icone nl

Recevez nos bons plans

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Facebook
Twitter

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse