Agence de voyage équitable
Des questions ? 09 70 40 55 71 On vous rappelle

Que faire à Ninh Binh dans la « Baie d’Halong terrestre » ?

Présentation

Pour se rendre dans l'une des plus belles provinces du centre-nord du Vietnam, il suffit de faire une centaine de kilomètres de route depuis Hanoï vers le sud du pays. Vous entrerez alors dans la province de Nam Dinh, moins connue que celle de Ninh Binh, plus au sud encore.

Ces deux régions du centre-nord du Vietnam sont encore préservées du tourisme de masse. Elles sont caractérisées par des étendues de plages encore vierges et une végétation luxuriante dans les terres, comme c’est le cas à Ninh Binh, surnommée la « Baie d’Halong terrestre » car cette baie est à l’intérieur du pays.

À 6 kilomètres de la ville de Ninh Binh, rendez-vous à Tam Coc pour vous immerger en pleine nature au milieu des rizières et des pics calcaires. Les régions de Ninh Binh et de Nam Dinh comptent de nombreux trésors préservés, comme la cathédrale de Phat Diem, les grottes de Phong Nha inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO, sans oublier la merveilleuse Hoa Lu, ancienne capitale du pays et sa magnifique pagode de Bai Dinh

 

Que faire à Ninh Binh, la "Baie d'Halong terrestre" ?

 

Ninh Binh : se balader en bateau sur la rivière de Tam Coc
Ninh Binh : visiter les pagodes de Bich Dong
Ninh Binh : une escapade dans la Réserve naturelle de Van Long
Ninh Binh : un petit tour dans la province de Hoa Lu et ses temples
Ninh Binh : escalader le pic Hang Mua
Ninh Binh : découvrir la cathédrale Phat Diem
Visiter les églises de Nam Dinh dans les environs de Ninh Binh

Comment aller à Ninh Binh, la « Baie d’Halong terrestre » lors d’un voyage au Vietnam ?

Sortez des sentiers battus avec les excursions dans la « baie d’Halong terrestre » des Nouvelles Terres !

 

Ninh Binh : se balader en bateau sur la rivière de Tam Coc

 

tam_coc.jpeg

 

Bienvenue en plein cœur de la fameuse « Baie d’Halong terrestre ». Le meilleur moyen pour découvrir cette zone encore très préservée du tourisme de masse est de louer un vélo. Ainsi, vous pourrez découvrir une nature foisonnante et vous risquer dans des endroits sauvages.

« Tam Coc » signifie « trois grottes » en vietnamien. Afin de pouvoir visiter ces grottes, il convient de remonter la rivière Ngo Dong, dans la « Baie d’Halong terrestre ». Les femmes qui dirigent les petites barques vous conduiront, si vous le souhaitez, à la découverte de ces fameuses grottes creusées dans les montagnes karstiques. La première mesure 127 mètres de haut, elle se nomme Hang Ca. Les deux autres sont Hang Giua et Hang Cuoi.

Enfilez donc votre plus beau chapeau et n’oubliez pas votre crème solaire : le reste de la visite des alentours du village de Tam Coc se fera en bateau ! La balade commence, dans de petites embarcations locales, avec en fond les montagnes et les reliefs karstiques de la « Baie d’Halong terrestre ». On longe des rizières à perte de vue et les énormes rochers …

 

tam_coc__.jpeg

 

Pas d’inquiétude, certaines batelières essaieront de vous vendre leurs broderies à bord. Le revenu que génère l’artisanat est très important pour elles, ne l’oubliez pas : c’est aussi cela, le tourisme solidaire. Si vous ne souhaitez rien acheter, un « Non, merci » (khong ca mon – prononcé ka monne) suffira.

Petite astuce : évitez les horaires d’affluence entre midi et 16h car les groupes de touristes arrivent à ces heures-ci depuis Hanoï. La visite de la « Baie d’Halong terrestre » est plus paisible le matin vers 8h-9h ou après 16h.

Il est également possible de réaliser une petite croisière de trois heures avec les locaux du côté de Trang An, une réserve naturelle abritant des paysages à couper le souffle qui fait partie de Van Long. Cette balade est assez prisée par les touristes et donc moins intimiste que celle de Tam Coc.

 

Tout près de Tam Coc, dans le centre-est du Vietnam, découvrez la forteresse de Vinh Loc

 

tam_coc_.jpeg

 

La visite de la forteresse des Ho (Thanh nha Ho), à Vinh Loc est également conseillée lors de votre passage à Tam Coc. Cette forteresse se situe à seulement 70 kilomètres de la « Baie d’Halong terrestre ».

Construite en 1397, Vinh Loc est reconnue par certains experts comme étant « la plus grande forteresse et la plus originale d'Asie du sud-est ». De la forteresse d’antan, il ne reste que les énormes murailles sur un carré d'un kilomètre de côté, les deux portes monumentales au nord et au sud, ainsi que deux portes plus petites est et ouest.

Le complexe est réellement impressionnant, il nous projette des siècles en arrière !

 

Ninh Binh : visiter les pagodes de Bich Dong

 

bich_dong.jpeg

 

A 6 minutes de route à l’est de Tam Coc, n’oubliez pas de vous rendre aux pagodes de Bich Dong. Pour rappel, une pagode est un lieu de culte bouddhiste où se trouvent une ou plusieurs reliques.

Les pagodes de Bich Dong, aussi appelée « grottes de jade », ont été construites à flanc d’une falaise portant le même nom. La pagode Inférieure comporte 4 étages. La légende raconte qu’au XVIIIème siècle, deux bonzes voulant répandre de bouddhisme dans la région sont tombés sous le charme de cet endroit. 5 montagnes les entouraient, pareilles à 5 pétales de lotus. Ils décidèrent d’y construire 3 pagodes : une pagode Inférieure, une pagode Moyenne et une Supérieure.

Durant votre visite, vous vous apercevrez que les pagodes sont nommées en fonction de leur construction sur la falaise Bich Dong : la pagode Inférieure est tout en bas, alors que la Supérieure est tout-à-fait en haut, au bout de 90 marches. Le jeu en vaut la chandelle : un panorama exceptionnel sur Ninh Binh vous attend !

Les pagodes sont ancrées dans un paysage naturel où la nature foisonnante apporte une dimension encore plus paisible et mystique à ce lieu.

À Bich Dong, vous pourrez aussi vous laisser tenter par une magnifique balade en bateau qui est méconnue de la plupart des touristes. Petite info : elle part de la petite rivière qui se trouve derrière la pagode de Bich Dong.

 

Bich Dong et le temple de Thai Vi construit au XIIIème siècle

 

thai_vi.jpg

 

Non loin de là, une belle petite route en terre vous amènera au temple de Thai Vi. Ce temple date des années 1200 après J.-C., ce qui en fait l’un des plus anciens du Vietnam. Il a été érigé en l’honneur des rois de la dynastie des Trân. Grâce à son ancienneté, on peut facilement se rendre compte du modèle architectural de l’époque au Vietnam. Un petit joyau qui nous plonge dans l’Histoire…

Si vous continuez la petite route goudronnée qui prend à droite du temple, vous tombez sur la rivière et pouvez voir tout en haut d’un pic le dragon et la pagode de Hang Mua.

 

Ninh Binh : une escapade dans la Réserve naturelle de Van Long

 

van_long.jpeg

 

Van Long est une Réserve naturelle différant beaucoup de Tam Coc et Trang An. Elle a gardé un aspect authentique, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Votre guide local francophone sera à vos côtés lors de votre visite de Van Long.

La barque que vous emprunterez pour vous balader est ici en bambou et non en fer. Vous commencerez par longer des falaises, avant de pénétrer entre les pics calcaires. Vous arriverez ensuite à un minuscule tunnel : il n’est pas évident que toutes les batelières s’y engagent car la sortie est à peine plus large que la barque. A vous de signaler votre désir d’y aller.

Vous voilà maintenant dans un endroit extraordinaire constitué d’un petit cirque de falaises à pic avec un lagon couvert de roseaux hauts de plusieurs mètres entre lesquels la barque se glisse. On y trouve beaucoup d’aigrettes et autres oiseaux du Delta du fleuve Rouge.

 

Une balade en bateau dans la réserve aux oiseaux de Thung Nham (Thung Chim)

 

thung_nham.jpg

 

Thung Nham est une zone naturelle située dans la région touristique de Trang An, dont nous avons parlé plus tôt. Cette superbe Réserve aux oiseaux est à quelques kilomètres de Tam Coc et de Ninh Binh.

A Thung Tham, la nature dévoile ses plus beaux attraits. On peut y faire une balade en sampan sur la rivière pour rencontrer de fabuleuses espèces protégées d’oiseaux tels que les hérons, cigognes, étourneaux, flamants,… C’est un véritable paradis pour les amateurs de photographie… surtout ceux possédant un téléobjectif !

Vous trouverez un observatoire à Thung Nham, n’hésitez pas à y aller, vous aurez une magnifique vue sur toute la lagune. Vous pourrez aussi davantage observer les oiseaux se cachant derrière les bosquets…

 

thung_nham_.jpg

 

A Thung Nham, dans le centre-est du Vietnam, visitez la grotte de Thien Ha

 

thien_ha.jpeg

 

La grotte Thien Ha (aussi appelée « Galaxy Grotto ») a été découverte assez récemment, en 1992. Et pour cause ! Son entrée est toute petite et se situe à flanc de falaise au milieu d'une jungle de bambous. Thien Ha se situe au bord d'une grande rivière.

Après avoir marché sur une allée bétonnée puis avoir gravi une dizaine de marches pour monter à l'entrée de la grotte, vous vous enfoncerez à l’intérieur. C’est ici que vous découvrirez une rivière souterraine qui serpente sous la montagne. Cette rivière dans la grotte de Thien Ha est longue de 800 mètres.

La balade en barque est conseillée, puisque la grotte est assez impressionnante car si la rivière est relativement large, le plafond est le plus souvent très bas.

Pour les amateurs de grottes, une seconde jouxte celle de Thien Ha, il s’agit de la grotte But, mais elle est moins appréciée des voyageurs. Elle possède néanmoins un très beau Bouddha calcaire.

 

Ninh Binh : un petit tour dans la province de Hoa Lu et ses temples

 

pagode_Bai_Dinh.jpg

 

Situé à une centaine de kilomètres de la ville d’Hanoï en partant vers le sud, vous pourrez visiter le complexe de Hoa Lu. Pour cela, il vous faudra emprunter une petite route traversant de beaux paysages de pics et de rizières.

A Hoa Lu, il vous sera possible de visiter deux temples. Le premier, Dinh Thien Hoang, a été construit pour honorer le premier roi de la dynastie des Dinh (968-980) et ses 3 fils. Le second, Dai Han, est quant à lui dédié aux rois de la dynastie des Premiers Le (980-1009).

 

hoa_lu_.jpg

 

Plus tard, n’oubliez pas de parcourir la dizaine de kilomètres qui vous sépare de la gigantesque pagode de Bai Dinh, la plus grande du monde. La grande pagode du haut vous conférera une vue magnifique sur toute la région. Dans cette pagode, vous ne manquerez pas d’être surpris par l’impressionnante statue de Bouddha en bronze pesant 90 tonnes. Quelques statues sculptées à l’effigie des arhats vous émerveilleront également.

 

Ninh Binh : escalader le pic Hang Mua

 

hang_mua.jpeg

 

Hang Mua est un pic calcaire de plusieurs centaines de mètres de hauteur. Il est accessible depuis Tam Coc en vélo, à seulement cinq petits kilomètres. Cette visite est l’une des plus belles à réaliser dans le centre-nord du Vietnam. Pour vous y rendre, vous traverserez un petit village pittoresque, qui vous familiarisera encore davantage avec la vie rurale au Vietnam.

La montagne Mua est l’un des intérêts principaux du Vietnam. Elle dispose d’une superficie de 800 m².

Après avoir payé un peu moins de deux euros par personne l’entrée du site, vous escaladerez un grand escalier blanc doté d’environ 500 marches. Un peu de sport qui sera largement récompensé par une vue époustouflante à 360° sur toute la région, auparavant abritant l’ancienne capitale des rois, Hoa Lu. Il est intéressant de se rendre au bassin au pied du pic, un petit tunnel traverse la montagne et débouche sur une rivière.

 

hang_mua__.jpg

 

Ninh Binh : découvrir la cathédrale Phat Diem

 

phat_diem.jpg

 

Située à une trentaine de kilomètres de Ninh Binh dans le centre-nord du Vietnam, ne passez pas à côté de la cathédrale de Phat Diem. Cette dernière a été construite lors des heures de gloire du catholicisme vietnamien, elle porte en effet le nom de « Notre-Dame-Reine-du-Rosaire ».

Phat Diem occupe une position centrale dans le delta du Fleuve Rouge. Cela explique notamment la présence des églises et cathédrales dans cette partie de la région de Kim Son.

L’étonnante cathédrale de Phat Diem est une merveille architecturale sino-gothique aux proportions énormes : 80 mètres de hauteur, 24 mètres de largeur et 16 mètres de profondeur. Elle fut dessinée et construite par un prêtre vietnamien, le Père Six, et achevée en 1891.

Pour les amateurs de liqueurs, n’oubliez pas de goûter la délicieuse spécialité locale : l'alcool de riz fait avec du riz fermenté. Celle-ci est facilement reconnaissable en cela que le riz devient noir en fermentant, donnant aussi au breuvage la même couleur foncée.

 

phat_diem_.jpg

 

Sur la route vous menant à Phat Diem, arrêtez-vous au beau milieu de Ninh Binh pour visiter la pagode Non Nuoc, perchée sur un monticule qui domine la ville d’un côté, la rivière Van et le delta du Fleuve Rouge de l’autre.

En haut des marches se trouve le buste rendant hommage à Luong Van Tuy, un jeune étudiant guillotiné par les français à 18 ans en 1932 pour avoir hissé un drapeau vietnamien sur un édifice public.

Derrière la pagode de Non Nuoc, un grand blockhaus contrôlait le trafic sur la rivière. Sur la droite, un second blockhaus dominait la ville. C’est au pied de ce deuxième blockhaus que Bernard de Lattre de Tassigny, le fils du maréchal, a été tué le 29 mai 1951.

 

Les églises de Nam Dinh dans les environs de Ninh Binh

 

église_nam_dinh.jpg

 

Après votre visite de la surprenante cathédrale de Phat Diem, rendez-vous à l’est de Nam Dinh pour poursuivre votre découverte des lieux du catholicisme au Vietnam. Ce district est connu pour avoir été le centre du catholicisme vietnamien. Plus exactement, il s’agissait d’un catholicisme de l’Inquisition qui considérait les 5 messes journalières comme obligatoires. Il y avait également une grande dévotion de la part des fidèles.

La ville de Nam Dinh est agréable à visiter puisqu’on y partage facilement le quotidien de ses habitants. La statue de Trân Hung Dao règne en maîtresse sur la ville.

Parmi les églises les plus remarquables dans le district de Nam Dinh, notez celles de Nha To Nghiaị, de Thoa Hânh à Ninh Cuong et de Qué Phuong.

 

nam_dinh__.jpg

 

Le district de Nam Dinh est composé de plusieurs petits villages qui comportent tous plusieurs églises. Souvent, une église se distingue des autres par sa grandeur, elle est le symbole du pouvoir des autorités ecclésiastiques sur les nha qué (paysans).

Sur la route qui vous conduira jusqu’à Nam Dinh, vous pourrez vous arrêter pour admirer l’immense cathédrale de Bui Chu, le deuxième évêché avec Phat Diem. Un petit détour par la belle pagode Keo (Chua Keo), célèbre pour ses toits sculptés, ne sera pas de trop !

Au petit village de Yen Dinh, il y a également une énorme église en plein centre-ville, elle peut valoir le coup d’oeil. Durant votre séjour à Nam Dinh, visitez également l’étonnant complexe de Pho Van Ly. Ce sont des ruines d’une église construite sur la plage.

Cette région, quelques peu délaissée par les touristes, n’en est pas moins culturellement attrayante. Cette boucle entre Nam Dinh et Ninh Binh peut se réaliser facilement en une journée.

 

Comment aller à Ninh Binh, la « Baie d’Halong terrestre » lors d’un voyage au Vietnam ?

 

- Vous pouvez effectuer un simple tour organisé d’une journée. En partant de Hanoï, vous visiterez Hoa Lu, déjeunerez à Tam Coc et vous baladerez en à travers les Tam Coc (3 tunnels). Ceci paraît être l’option la plus économique, mais compte tenu de la beauté des sites de la région de Ninh Binh, on peut regretter de ne pas rester plus longtemps

- Vous pouvez d’abord prendre un bus public entre Hanoï et Ninh Binh. Il passe toutes les demi-heures et ne coûte pas très cher. Le trajet dure trois heures sur la « route Mandarine » qui n’offre pas de spectacle touristique grandiose. Enfin, c’est un moto-taxi ou un taxi qui parcourt les 6 kilomètres entre Ninh Binh et Tam Coc. Vous pourrez opter également pour des minibus plus confortables.

- Vous pouvez opter pour un train Hanoï-Ninh Binh. Cette option est très pratique et surtout sûre. Les trains partent à 6h, 9h et 15h30 à la gare de Hanoi (Ga Hanoi). Le trajet dure 3 heures. Attention : le train s’arrête d’abord à Nam Dinh, donc descendez au deuxième arrêt (Ninh Binh).

- Vous avez également la possibilité de louer une voiture avec chauffeur. Cela vous coûtera environ 60 euros par jour mais cette option ne permet pas de visiter la baie d’Halong terrestre, puisqu’elle n’est accessible qu’en vélo. Cependant, c’est une bonne option si vous décidez de faire la boucle Hanoï-Hoa Lu-Tam Coc-Phat Diem ou si vous continuez sur Mai Chau.

 

nam_dinh.jpeg

 

Sortez des sentiers battus avec les excursions dans la « baie d’Halong terrestre » des Nouvelles Terres !

 

sortez_des_sentiers_battus.jpg

 

Voyagez aux côtés d’un guide francophone certifié par l’ATES

 

Chaque année, de nombreux voyageurs choisissent de faire confiance aux Nouvelles Terres pour leurs circuits dans le monde entier. Nos guides francophones experts sur le terrain sont formés au tourisme équitable et solidaire selon les critères précis de l’Association du Tourisme Équitable et Solidaire. Voilà pourquoi les guides s’attacheront prioritairement au respect des populations locales et de leur environnement.

 

Explorez des recoins méconnus des touristes

 

Certains sites au Vietnam sont envahis par le tourisme de masse. Votre guide des Nouvelles Terres choisira les meilleures heures de la journée et vous réservera ainsi une expérience unique et inoubliable dans ces sites incontournables. Si cela n’est pas possible, une alternative sera toujours envisagée par votre accompagnateur qui vous emmènera dans un lieu similaire et plus reculé.

Nous proposons à nos voyageurs de visiter des zones intactes comme de petits villages ethniques aux bord des lacs vietnamiens qui constituent nos endroits secrets préférés.

Ces régions préservées sont d’une rare beauté : en témoignent les marchés locaux aux mille couleurs où se réunissent des dizaines d’ethnies différentes.

 

sortez_des_sentiers_battus__.jpeg

 

Rencontrez les habitants et partagez leur quotidien

 

Voici une valeur qui nous est chère, chez Les Nouvelles Terres. La rencontre avec l’autre, l’échange entre nos cultures, le partage de moments simples et spontanés nous tiennent à cœur. Afin que cela se fasse tout en douceur, votre guide local vous accompagnera dans les familles des ethnies du nord du Vietnam. Vous voyagerez toujours en petits groupes afin d’éviter de possibles dommages liés à l’environnement.

Nous proposons par exemple de dormir chez l’habitant dans des maisons traditionnelles sur pilotis, non loin du lac Ba Be. Les voyageurs curieux que nous sommes pourront participer à la cuisine et partager un repas convivial chez les hôtes. Bien souvent, il s’agit de la plus belle expérience vécue par nos voyageurs lors de leurs circuits.

 

Favoriser une économie locale, c’est ça aussi le tourisme responsable !

 

Lorsque vous ne dormez pas chez l’habitant, nous privilégions des petites structures ; des hôtels de charme et des restaurants de cuisine locale de petite taille. Nous choisissons ces structures d’accueil en fonction de leur position, le plus près possible d’un village et d’un marché par exemple, lieu de vie et de partage.

Nous vous proposons systématiquement des balades à pied ou à vélo afin d’être au plus près des paysages que vous souhaitez découvrir et de faire fonctionner les loueurs locaux. Enfin, nous encourageons nos voyageurs à acheter des produits artisanaux locaux lorsqu’ils visitent un village.


Nous privilégions d’une manière générale l’usage de ressources humaines locales.

 

Ninh Binh et Nam Dinh avec Hien, votre guide local


Hien, votre guide francophone des Nouvelles Terres au Vietnam se fera un grand plaisir de vous faire découvrir la région de Ninh Binh et celle de Nam Dinh. Il répondra à toutes vos questions sur les lieux de votre voyage au Vietnam.

Si vous souhaitez mieux connaître Hien, voici son portrait : ici.

 

Les Nouvelles Terres vous souhaitent un excellent voyage au Vietnam, à la rencontre des Vietnamiens et à la découverte de leur culture captivante.

Circuits faisant étape à Que faire à Ninh Binh dans la « Baie d’Halong terrestre » ?

icone nl

Recevez nos bons plans

Des questions ?

09 70 40 55 71

Ou envoyez-nous un email
contact@terresdesandes.org

On vous rappelle

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Suivez-nous

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse