Agence de voyage équitable

Le site archéologique de Polonnaruwa au Sri Lanka

Présentation

Situé au centre-est du Sri-Lanka, à quelques kilomètres de la ville de Kaduruwela, le site archéologique de Polonnaruwa est certes assez difficile à prononcer, mais il vaut véritablement la peine d'être visité lors de votre voyage au Sri Lanka

Trois bonnes raisons de vous rendre à Polonnaruwa

1- Le site est assez grand, les touristes ne "s'entrechoquent" donc pas : la balade à vélo est plus que recommandée !

2- Polonnaruwa se trouve en pleine nature sauvage, non loin de parcs nationaux où résident des familles d'éléphants.

3- Rien de mieux pour appréhender l'histoire du Sri Lanka ! Un bond dans le temps vous permettra d'en savoir bien davantage... de manière concrète.

Polonnâruvâ : la deuxième capitale du Sri Lanka

Polonnaruwa au Sri Lanka

Voilà une étape clé de votre escapade sri-lankaise ! Le site de Polonnaruwa abrite des trésors qui témoignent de l'importance de l'ancienne puissance royale du pays. Il est classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1982.

Cette très ancienne capitale a été la deuxième du pays après Anuradhapura au Xème siècle. Voici son histoire...

C'est au Xème siècle que la dynastie Chola d'Inde du Sud fît de Polonnaruwa son unique capitale. Un siècle plus tard, le roi cinghalais Vijayabahu chassa cette dynastie pour s'y installer à son tour.

Cependant, ce ne sera qu'à l'arrivée de Parakramabahu Ier que Polonnaruwa connaîtra son apogée. C'est à ce roi que l'on doit les plus beaux bâtiments visibles encore aujourd'hui.

Son nom a donné celui du lac près du site archéologique : Parakrama Samudra signifie « mer de Parakrama ».

Au XIIème siècle, le royaume déclina au profit d'autres capitales à l'ouest du pays, sous le règne de Nissanka Malla. L'ancienne capitale fût totalement abandonnée au XIIIème siècle.

Anuradhapura, capitale précédant Polonnaruwa

Votre visite des villes les plus importantes du Sri Lanka vous fera immanquablement passer par Anuradhapura.

Elle fut la capitale du pays en -380 avant J.-C. et aurait même accueilli la relique de la dent de Bouddha à son apogée. Puis, vint son déclin : elle fut pillée par les Chola d'Inde du Sud en 1017. Ensuite, elle accueillit des moines seulement.

De cette ancienne cité, il subsiste des ruines d'une incroyable beauté : bassins, dagobas, temples... Une belle visite vous attend.

Pour comprendre la vie des moines et anciens résidents de Anuradhapura, faîtes un tour dans son musée archéologique !

Visiter Polonnaruwa : un écrin à en pleine nature

Polonnaruwa : Un écrin en pleine nature

Un calme envoûtant nous enveloppe lors de cette visite inoubliable de Polonnâruvâ. Pour rappel, le site fait partie du triangle culturel du Sri Lanka, qui comprend également les anciens royaumes de Kandy et d'Anuradhapura.

C'est un endroit privilégié pour circuler entre tous les éléments de la très sacrée nature sri-lankaise, à commencer par les vaches et les oiseaux.

La végétation a en effet repris tous ses droits au sein de ce site hérité de l'histoire d'il y a bien des siècles.

Polonnaruwa parcs nationauxle Wasgamuwa Angammedila Flood Plains

On ne peut évoquer Polonnaruwa sans citer les trois parcs nationaux qui l'entourent : le Wasgamuwa au sud, le Angammedila à l'ouest et enfin le Flood Plains à l'est.

Venir admirer ce site archéologique au lever ou au coucher du soleil est un spectacle saisissant ! Les lumières, comme autant de reflets des rayons encore endormis, sont très belles.

Polonnaruwa : les temples, richesse du royaume

Polonnaruwa les temples

Comment visiter la cité de Polonnaruwa ?

Plusieurs alternatives de visites s'offrent à vous. Sachez que le site est grand d'au moins une centaine d'hectares. Pour profiter un maximum de la nature environnante, nous vous conseillons vivement d'emprunter un vélo à un loueur local.

Voici les principaux éléments qui composent la cité de Polonnaruwa :

  • l'ensemble du Nord,
  • le fameux Quadrilatère,
  • le Palais royal,
  • le petit ensemble du Sud
  • le musée archéologique.

La plupart des monuments que vous pourrez contempler lors de votre balade dans cette cité mystique représentent le dieu hindou Brahma.

photo-1507750661290-a8e4f2935d3d.jpeg

On retrouve les vestiges par ici d'une pagode très bien entretenue, par là de nombreuses sculptures de Bouddha. L'édifice le plus renommé est sans doute l'imposant Palais Royal.

De plus, il n'est pas rare de s'arrêter devant des temples qui sont les gardiens de belles et grandes statues inspirant la quiétude et le recueillement.

Les éléments religieux sont très présents sur ce site qui éveillera en vous une grande curiosité. À vous de percer les nombreux mystères qui l'entourent… !

Note : les points d'intérêts cités ci-dessous constituent une liste non-exhaustive des richesses à observer lors de votre découverte de Polonnaruwa.

Une halte obligatoire au musée archéologique !

Avant de vous lancer à la découverte du site archéologique de Polonnaruwa, passez faire un petit tour dans le musée à l'entrée.

Vous en apprendrez plus sur l'ancien monastère, les faubourgs, et surtout la citadelle dans son ensemble. Un pas en arrière dans le temps assuré ! On trouve de très belles statues dont plusieurs à l'effigie de Shiva.

Pssst ! Le musée ouvre ses portes à 7h30. Profitez-en pour y aller assez tôt et donc visiter le site avant qu'il ne fasse trop chaud. Rappelons que le Sri Lanka dispose d'un climat tropical, c'est-à-dire très chaud et … très humide !

Le Quadrilatère, élément clé de votre visite du Polonnaruwa

Le Quadrilatère de polonnaruwa

Voici l'illustration de la dévotion des rois s'étant succédé du Xème au XIIIème siècle à Polonnaruwa. Des édifices religieux, certes, mais aussi des éléments propres à chaque roi.

Le quadrilatère réunit des ruines compactes, très proches les unes des autres.

Le Quadrilatère de polonnaruwa

En premier lieu, on trouve le Vatadage, l'Atadage et l'Hatadage. Ce sont trois chambres reliquaires ayant sûrement accueilli la dent de Bouddha. À ne pas manquer : la pierre de lune très bien conservée sur le Vatadage. De plus, l'Atadage est le plus ancien des trois reliquaires.

Le Temple de Thuparama est un gedige : un temple ayant les murs creux. Son toit magnifique est lui aussi très préservé. Il date de l'époque de l'apogée de Polonnaruwa.

Enfin, attardez-vous autour du Gal Pota. Il s'agit d'un énorme livre en pierres d'une dizaine de mètres de long. Cela traduit sans aucun doute la démesure du roi Nissanka Malla auquel on doit sa construction... à l'aide de pierres pesant une vingtaine de tonnes.

La Pierre de lune, le Sandakada pahana

Lors de vos visites des endroits sacrés du Sri Lanka, vous remarquerez très souvent la présence de pierres sculptées très anciennes en forme de demi-lune. Cet élément de l'architecture typique du pays est apparu bien avant la construction de Polonnaruwa, en -377 avant J.C.

Quant à l'interprétation que l'on en fait, il s'agit de croyances bouddhistes. Chaque animal taillé dans la pierre a sa propre signification. Au centre, un lotus est dessiné : c'est le Nirvana. Les éléphants représentent la naissance et les chevaux, la mort.

Le Palais Royal de Polonnaruwa : point d'orgue de vos découvertes

Le Palais Royal de Polonnaruwa

La visite de Polonnaruwa commence souvent par cet endroit, le cœur de la cité, j'ai nommé : le Palais Royal. Il fut érigé par le roi Parakramabahu au XIIème siècle. Le Palais en lui-même possédait tout de même 50 pièces et faisait une trentaine de mètres de haut ! Il a été détruit en quasi-totalité.

Observez également le bain royal et ses crocodiles d'où sortent l'eau. La salle d'audience a été construite en rendant hommage aux animaux sauvages et sacrés de l'époque, les éléphants et les lions.

L'Ensemble du Nord de Polonnaruwa : votre visite se termine en beauté

L'Ensemble du Nord de Polonnaruwa

Situé au nord du Palais royal, à un peu moins de 2 kilomètres, l'ensemble du Nord, bien qu'un peu isolé, vaut tout de même le coup d'oeil ! Il constituera même l'un des plus beaux éléments de votre visite, à n'en point douter !

Le Gal Vihara rassemble quatre statues de Bouddha, toutes plus remarquables les unes que les autres :

  • Un Bouddha couché de 14 mètres de long
  • Un Bouddha debout de 7 mètres de haut
  • Deux Bouddhas assis

Observez les belles tonalités de la pierre, on y perçoit les différentes couleurs de la roche, mise en valeur lors du taillage et du lissage. À travers le travail de ces œuvres, on remarque l'incroyable savoir-faire des sculpteurs cinghalais des Xème au XIIIème siècles.

Rankot Vihara

Le fameux Rankot Vihara est un incontournable. C'est un dôme, aussi appelé dagoba, de 54 mètres de haut. Il aurait été édifié par le roi Nissanka Malla. Cette construction en pierre qui se détache de la végétation est assez impressionnante !

Enfin, le Lankatilaka est un temple notable, parmi les plus symboliques de Polonnaruwa. Il a été construit par Parakramabahu Ier et dispose d'une hauteur de 17 mètres ! C'est un gedige.

Ce site est un excellent passage afin de conclure votre visite du site archéologique. Ici se retrouvent les fidèles qui déposent des offrandes au bout d'une gigantesque allée. Une énorme statue de Bouddha se détache de la roche. Malheureusement, il n'a plus sa tête...

polonnaruwa-2520424_960_720.jpg

Les Nouvelles Terres vous propose une balade loin de l'agitation des villes à Polonnaruwa. Vous bénéficierez de deux heures pendant la matinée pour vous promener à votre rythme à travers ce site fabuleux, un incontournable de votre circuit.

Non loin du site archéologique de Polonnaruwa, que diriez-vous d'une visite hors des sentiers battus ?

Les parcs nationaux de Minneriya et de Kaudulla, pour admirer des éléphants en liberté au Sri Lanka

Les parcs nationaux de Minneriya et de Kaudulla

Ces deux parcs sont situés à quelques kilomètres de route de Polonnaruwa.

Le parc national de Kandulla

Il a une superficie d'environ 70 km². Il est préférable de le visiter de janvier à mars, pour avoir plus de chance d'admirer des éléphants et des chats rubigineux ou encore des sambars. C'est l'un des parcs naturels les moins fréquentés du Sri Lanka.

Les herbes mouillées découvertes par la baisse des eaux sont les aliments préférés des éléphants. Voici pourquoi, pendant la saison sèche, ils se rassemblent en grands troupeaux pour déguster ces herbes fraîches.

Le parc national de Minneriya

D'avril à octobre, la saison sèche est idéale pour partir explorer le parc de Minneriya. Il est possible de réaliser des excursions en 4x4 avec guide pour explorer en profondeur les recoins de ce parc. Espérons que vous pourrez y observer de beaux oiseaux sauvages le jour de votre visite !

jeunes elephants

Les parcs nationaux de Minneriya

Les parcs nationaux de Kaudulla

Circuits faisant étape à Le site archéologique de Polonnaruwa au Sri Lanka

icone nl

Recevez nos bons plans

Ou envoyez-nous un email
contact@terresdesandes.org

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Facebook
Twitter

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse