Agence de voyage équitable

Rencontre avec les tribus indigènes du Sarawak à Bornéo

Présentation

Après la découverte haute en couleur de Kuching, capitale et centre névralgique de l'Etat du Sarawak, que diriez-vous de rencontrer les habitants vivant de manière plus reculée, dans la jungle ou dans les longhouses ?

L'Etat du Sarawak offre une nature à couper le souffle, en grande partie protégée par des tribus indigènes aux coutumes bien vivantes.

Les Nouvelles Terres vous accompagne dans ces villages hors des sentiers battus...

Qui sont ces tribus indigènes habitant les terres reculées du Sarawak ?

telok melano.JPG

Les aborigènes du Sarawak, connus collectivement sous le nom de Dayak, représentent une part importante de la population.

Le mot « Dayak » est un terme inventé par les Hollandais afin de désigner toutes les personnes non-musulmanes et indigènes vivant à l'intérieur des terres à Bornéo.

Ces tribus natives, désignées comme « Dayak » vivaient et vivent encore le long des rivières dans des longhouses.

La grande majorité des Dayaks, y compris les Orangs Ulus et les Penans, ont délaissé leurs rituels animistes en faveur du Christianisme.

 _____________________________________________________________________________________________________

Les longhouses

Ce sont ces longues maisons que l'on trouve au bord des rivières à Bornéo. Elles sont surnommées les « maisons village », en raison du nombre important de personnes qu'elles peuvent accueillir. A la fois symbole de convivialité et véritable clin d’œil aux croyances Dayak, la longhouse fait partie intégrante du paysage de « l'arrière-pays ».

Cette maison se compose de plusieurs pièces distinctes en plus d'un long couloir traversant : des cuisines, des salles communes, des logements... Elle est montée sur pilotis et fait face à la rivière et à ses esprits. Les locaux vous expliqueront qu'elle se compose d'une tête et d'une queue, comme un être vivant.

 _____________________________________________________________________________________________________

 

Quels sont les différents groupes ethniques du Sarawak ?

35547532_10216907964557976_2996603346753683456_n.jpg

Le premier groupe ethnique, les Iban (30%), ou « Dayaks de la mer », demeurent très attachés à leur culture tout en ayant su tirer parti de la modernité. Majoritairement convertis au christianisme, comme les autres tribus, ils continuent néanmoins à célébrer les moissons, les morts, le calao, et à pratiquer les danses guerrières traditionnelles.

Les Bidayuh (8%), ou « Dayaks des terres », ont longtemps fait l’objet de la cruauté des Iban qui les ont poussés à s’enfoncer dans la jungle. Ces deux peuples dayaks sont pour la plupart originaires du Kalimantan indonésien. Ils ont immigré au Sarawak il y a plusieurs siècles.

Les Ibans sont répartis dans l'ensemble du Sarawak, mais les Bidayuh sont concentrés principalement dans la région de Kuching. Ce sont deux peuples christianisés, ce qui les distingue des Malais (21 %). Les Ibans sont la plus grande ethnie du pays (30% de la population du Sarawak).

gading waterfall.jpg

Les Melanau (6 %), sont pour la plupart islamisés, ils sont associés aux Malais. Ce sont les premiers habitants du Sarawak. Les Malais représentent 25% de la population du Sarawak. Attention à la distinction entre les Malais étant originaires de la péninsule et musulmans et les Malaisiens, terme qui désigne l’ensemble des habitants de la Malaisie sans distinction de race ou de religion. 

Il existe aussi plusieurs petits peuples, dont les Kenyah, les Kayan, les Kedayan, les Murut, les Kelabit, les Bisaya et les Penan, etc, qui vivent tous dans les forêts de l'intérieur. Ces tribus sont regroupées en une ethnie sous le nom d’Orang Ulu (5 %), c'est-à-dire les habitants de l'arrière-pays.

Tous ces peuples sont considérés par le gouvernement malaisien comme des autochtones, donc des “Bumiputera” (fils de la terre, originaires de Bornéo), ce qui n'est pas le cas des Chinois (26 %), ni des Indiens.

  _____________________________________________________________________________________________________

Quels souvenirs rapporter de Bornéo ?

Voici une belle manière de faire honneur à l'artisanat Dayak que de rapporter dans ses valises des objets de leur fabrication.

On trouve tout d'abord des tapisseries richement ornées de nombreux motifs (plantes, animaux et symboles) appelées « Iban pua kumbu ». Rendez-vous sur les marchés « kampung » et dans les « longhouses » afin d'apprécier l'artisanat réalisé par les indigènes. C'est notamment le cas de paniers en rotin, bambou ou palmier, prisés par les voyageurs du monde entier.

  _____________________________________________________________________________________________________

Sans titre 6.jpg

L'artisanat du Sarawak se compose également de sculptures sur bois, dont les Kayan et les Kenyah ont le secret.

De magnifiques pièces sont très caractéristiques de la région.
Vous trouverez à la vente des instruments de musique en bois, dont le fameux Sape, le luth traditionnel.

Les Dayaks du Sarawak : des traditions encore vivantes aujourd'hui !

Sadir 2.jpg

Tout ce qui a trait au savoir ancestral et aux rituels pratiqués par les Dayaks se transmet oralement de génération en génération. L'écriture n'existe pas.

Au fil des siècles, de nombreux gouvernements malaisiens et indonésiens se sont succédé ; ils ont tous essayé de donner des semences aux Dayaks et pris en charge gratuitement l'éducation de leurs enfants. Cela a fait se sédentariser une bonne partie de la population Dayak, qui n'ont plus à cœur de transmettre leur culture.

Une visite de Bornéo hors des sentiers battus avec Les Nouvelles Terres

Heureusement, des figures artistiques comme Mathew, pratiquant le Sape et fervent défenseur des traditions Dayaks, font perdurer des coutumes millénaires.

Les Nouvelles Terres vous propose de partir à la rencontre de ces locaux qui luttent pour la préservation de leurs traditions, à travers la musique, la cuisine, l'agriculture, les rituels... Vous découvrirez un mode de vie conservé précieusement depuis des générations, que les habitants font perdurer très fièrement.

Échanges chargés d'émotions au rendez-vous !

gading3.jpg

Circuits faisant étape à Rencontre avec les tribus indigènes du Sarawak à Bornéo

icone nl

Recevez nos bons plans

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Facebook
Twitter

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse